Pour notre rendez vous de janvier, la météo était exceptionnelle et le soleil de la partie.

Le terrain humide, mais pas détrempé. Les pieux de la toiture végétalisée ont pu être enfoncés sans trop de difficultés. Nous avons fait plus que prévu, puisque la structure est pratiquement terminée.

La remorque de François en quatre rotations à permis de « mulcher » le verger et le carré plantes d’ombres.

L’environnement du banc a été élagué, les tailles d’osier ont été repiquées pour créer des séparations dans le « terrain difficile ».

Les paillages à remplacer (paille de riz et coques de noix) ont été retirés.

Notre prochain rendez vous sera peut être aléatoire, la météo de février pouvant s’avérer rude.

 

 

Notre rendez vous de février a été reporté de justesse au dernier jour du mois.

Chaque année, ce mois de février est froid, venteux, humide et quelques fois neigeux, nous obligeant à reporter (ou annuler) nos travaux.

Malgré tout, nous avons pu finaliser la « lasagne » par une couche de fumier (de cheval), une de feuilles et une dernière de BRF. L’ensemble devrait être prêt à planter au mois de mai.

François a taillé dans le vif du verger. Le mois prochain il fera une démonstration de greffage.

La réflexion sur le carré « sauvages comestibles » est en cours, Patrick et Jocelyne vont nous adresser une liste des plantes à récupérer.

 

 

Malgré un vent du nord, nous étions presque au complet ce samedi.

La jachère fleurie a été consciencieusement griffée pour démarrer dans les meilleures conditions.

François a greffé deux ‘doyenné du Comice’ devant un public très attentif.

Les bulbes poussant autour des paillages ont été dégagés.

Par contre, le désherbage du lagunage a été remis au mois prochain. Le terrain étant trop compact, nous n’avons pu que récupérer et bouturer le lysimaque.

Nous avons planifié les gros travaux de menuiserie des encadrements des carrés pour les jours à venir :

Mardi 17 mars à 14h

– découpe des planches et des tasseaux

– épointage des tasseaux.

– vissage partiel.

 

 

Lundi 23 mars, toute la journée (de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30) : mise en place des encadrements.

Les nouveaux encadrements de nos carrés sont en place, et pour longtemps.

Bravo à toute l’équipe qui a réussi en une journée à démonter les anciennes structures, transporter et visser les planches de chêne et enfoncer les cadres.

Ambiance sympathique et « professionnelle » tout au long de cette journée.

Un grand merci à l’équipe de la Gloriette, plus particulièrement à Anna et Dominique, pour leur aide.

Le matériel de la Gloriette (Visseuse, Piaggo, etc) s’est révélé indispensable.

 

Encore une journée très productive et néanmoins sympathique dans le jardin des idées.

Semis d’une jachère basse « Tom Pouce extra courte » de chez Novaflor entre les carrés de paillage.

Le paillage n° 2 est remplacé par des noix de coco concassées. Continuez de garder vos bouchons pour le mois prochain…..

Le carré des ‘sauvages comestibles’ a été entièrement passé à la Grelinette et griffé. Nous n’avons pas eu le temps de planter, ce n’est que partie remise… Patrick lancera pour cela une ‘flash mob’ avant notre rendez vous de mai.

La terre autour du lagunage, trop envahie d’adventices a été décaissée sur 10cm et remplacée par une terre plus ‘propre’.

Le carré ‘plantes à fermenter’ a été désherbé et mulché de B.R.F.

La consoude a été cerclée avec du liner sur une profondeur d’un fer de bêche.

 

Encore une après midi fructueuse pour le jardin des idées.

Le carré ‘lasagne’ à été planté en fleurs et légumes. Les trois pieds de pomme de terre (Charlotte) apparus spontanément ont donné l’esprit et l’orientation des plantations. Nous compléterons en juin avec les surplus de la Gloriette, certainement des choux.

Dans l’espace retourné de la zone humide du lagunage, repiquage des boutures de lysimaque.

Le fuchsia de Pierre et Hélène a retrouvé sa place estivale sous les toits…

L’espace ‘sauvage comestible’ est maintenant bien planté.

Les Ricins sont au milieu des paillages.

François est satisfait de ses greffes.

Nous nous retrouverons en juin (ou peut être avant) pour finaliser les plantations et mettre des étiquettes.

 

 

C’est sur un fond musical (Aucard) que nous nous sommes retrouvés.

La terre bien détrempée par les orages a facilité la pousse et donc le désherbage…

Entre autre, le carré « sauvages comestibles » se comporte bien et les végétaux sont étiquetés.

La lasagne semble prometteuse pour peu que les lapins veulent bien nous laisser tranquille.

Le nettoyage de nos carrés est toujours l’occasion fructueuse de papotages et d’échange d’idées.

Jocelyne a proposé, dans le futur un carré ‘arbustes de haies’. C’est une idée à creuser, mais surtout à faire pousser. Ce genre de thématique doit s’envisager 1 ou 2 ans à l’avance, le temps de préparer des boutures.

Nous envisageons avant la fin du mois une « flash mob » : entretien et étiquetage du ‘jardin des dames’, un mardi ou un vendredi.

 

 

 

Malgré l’absence des pro et des vacanciers nous avons pu assumer la maintenance de notre jardin.

Arrosage conséquent, désherbage modéré, étiquetage et papotage.

Ce fut un déjeuner sur l’herbe  3 étoiles (terre et mer)….

Il a été proposé de déplacer  notre pique nique au mois de juin ou septembre pour être plus nombreux.

Notre prochain rendez vous : le 08 août… Mais si la sécheresse persiste, n’hésitez pas à venir arroser….

 

 

 

Malgré l’absence des jardiniers-vacanciers partis principalement en Bretagne, nous avons bien oeuvré :

– Arrosage copieux, qui a été complété cette nuit par la pluie, mais ce n’était pas de trop.

– Désherbage, surtout arrachage du pied de bardane, sous les toits.

– Taille au vert dans le verger assurant plus de lisibilité.

– Restructuration de la bordure ouest de la pergola où la couche de broyat trop importante a étouffé les plantations.

– Mise en place de la nouvelle pancarte.

 

 

 

Notre rendez vous de septembre a été fructueux en récoltes de graines, discutions et nouvelles rencontres. Maud pourrait créer une section jeunes…..

Malgré de nombreux absents excusés (mais néanmoins regrettés), nous avons assuré un peu de désherbage, des plantations sur les toitures, des bavardages, etc.

Nous avons programmé les travaux du 10 octobre :

– Mise « à plat » de la jachère fleurie et griffage.

– Déplacement « progressif » des carrés de paillage vers ce nouvel espace. Les bulbes entourant les paillages seront transplantés dans le verger où ils seront plus à l’aise et moins piétinés….

– Début de création d’une lasagne sur le carré ainsi libéré (carton, paille, etc).

 

L’équipe de choc de la Gloriette était presque au complet (23 jardiniers bien occupés) pour assurer les gros travaux prévus.

Nous avons déplacé les carrés de paillage vers les Eucalyptus.

Plusieurs seaux de bulbes de printemps ont été déterrés et replantés dans le verger.

La nouvelle lasagne prend tournure et sera présentable pour la fête des courges dimanche prochain. Après le passage de la Grelinette, les cartons ont été disposés, recouverts des ricins, des tailles des mois précédents précompostées, de tontes de gazon et le tout recouvert de paille.

Dans le verger nous avons retrouvé le champignon rouge et noir (Anthurus archeri) qui était apparu précédemment en juin 2013, voir photo et allez sur Wikipédia…

Le mois prochain nous la finaliserons avec des déchets verts récupérés dans tout le jardin et des feuilles sèches provenant de la peupleraie. Avec un peu de chance nous disposerons de fumier….

 

Encore une fois l’équipe a été très efficace pour gérer les travaux prévus.

– Finalisation de la nouvelle lasagne : déchets verts et feuilles.

– Récolte abondante dans l’ancienne lasagne : patates douces, bettes, betteraves… etc. Les dahlias ont eux aussi bien profité (racines généreuses….). Une couche de feuilles de peupliers a été ajoutée.

– Récupération des frileuses (fuchsias, dahlias… etc.)

– Nettoyage drastique du jardin des dames. Déplacement de trois rosiers.

– Eclaircissement du carré « sauvages comestibles ».

 

 

Comme d’habitude en décembre, nous avons discuté des aménagements à apporter en 2016.

Nos carrés « historiques », plantes à fermenter, lagunage, verger, toitures végétalisées ne seront pas modifiés…….

Quant au reste, beaucoup de sujets de réflexions……

Les plantes délaissées devraient atteindre leur maturité. En janvier ou février nous remanierons la structure de l’espace pour plus de lisibilité.

Dans le carré des paillages, nous inclurons du BRF. Les espaces entre les  carrés seront remplis de bois broyé.

Le carré de la « lasagne » 2015 devient « Les plantes compagnes » (association de légumes et de fleurs compatibles et bénéfiques). Création d’îlots centrés sur une plante entourée de ses compagnes (ex: tomates entourée de basilique..). Nous devons d’ores et déjà en dresser le catalogue.

La lasagne 2016, au premier plan de notre jardin sera fleurie avec une collection de fleurs printanières suivie d’une collection de dahlias.

L’espace gloriette sera réaménagé. Nous déplacerons les fers à béton centraux dégradés pour créer des arcades sur les cotés. Nous tenterons de rehausser les six poteaux pour réaliser par la suite une couverture. Ce samedi nous avons planté un Actinidia arguta ou actinidia de Sibérie femelle fourni par Gilbert. Lors de notre rendez vous de janvier nous planterons auprès des autres poteaux un rosier liane et des glycines blanches qui tiendront compagnie au chèvrefeuille et à la renouée du Turkestan.

Tous les panneaux de chaque carré seront refaits et réactualisés, en s’alignant su la nouvelle signalétique de la Gloriette.

Nous préparons d’ores et déjà un carré 2017 « haies bocagères pavillonnaires ». Chacun dans son jardin pourra préparer et élever des arbustes suivant la liste que vont établir Jocelyne, Chantal et Catherine.

Plantation de l'Actinidia femelle