th6LJ3AZSULa campagne 2018 débute sous un climat peu propice, avec des soucis financiers, des regroupements de communes. Certains sont moroses mais beaucoup de communes
restent motivées et même encore plus. En effet l’embellissement des villes et villages permet de donner de la couleur, créer une ambiance agréable dans ce monde.
L’embellissement est un atout touristique. Un travail régional s’organise pour mettre en œuvre une campagne tourisme-environnement.

Le CNVVF (Conseil National des Villes et Villages Fleuris) vient de changer de présidence. M. Paul Roncière était depuis plus de 10 ans président. Il est remplacé par M. Jean Godfroid. Natif de la Meuse, il est diplômé de l’IEP Paris et licencié en droit, ancien élève de l’ENA (promotion François Rabelais 1973). Il fait son début de carrière en qualité de Sous-préfet, directeur de cabinet du Préfet de la Dordogne, puis du Préfet de la Région Limousin, Préfet de la Haute-Vienne avant d’être secrétaire général de la Corrèze. Puis différentes responsabilités en collectivités locales du Département du Loiret, la Mairie de Paris au Secrétariat général, à la Direction de la jeunesse et des sports, puis à la Direction de l’architecture. Il fut ensuite Préfet de la Creuse puis de la Drôme.

Les objectifs du nouveau Président et missions du CNVVF :
 – renforcer les liens de partenariat avec le réseau départemental et régional sur lequel repose le label, notamment l’attribution de 1 à 3 fleurs, puisque la 4ème est décernée par le jury national. Cela passera par la valorisation du travail remarquable fait par les comités régionaux de tourisme et comités départementaux de tourisme, ainsi que les autres organismes en charge d’organiser et d’animer le label et qui portent la démarche.
– des solutions devront être trouvées pour s’adapter à la réorganisation territoriale qui a créé des nouvelles régions et des communes nouvelles. Le règlement national devra en conséquence évoluer, être plus souple et tenir compte des nouvelles synergies « région-département » pour, par exemple, mettre en place des jurys communs.
– poursuivre et renforcer la communication envers le réseau et les communes labellisées, en s’appuyant en particulier sur les nouveaux outils de communication et d’information : newsletter trimestrielle, Facebook et twitter qui fonctionnent déjà très bien, Instagram et You Tube en 2019 avec une refonte du site internet et de l’extranet
– l’évolution du panneau et de la charte visuelle du CNVVF
– la création d’un clip et d’un film « à la rencontre des communes qui excellent dans chaque critère d’évaluation ».

Le Label des Villes et Villages Fleuris va fêter ses 60 ans en 2019.

L’Indre-et-Loire est département fleuri depuis 2011.

Depuis 2006, les concours départementaux sont organisés par la Société d’Horticulture de Touraine déléguée par le Conseil départemental d’Indre-et-Loire.

Les concours des collectivités
Le prix départemental de Fleurissement de Printemps récompense la ou les communes qui auront valorisé le territoire communal par des fleurs, vivaces, arbres et arbustes particulièrement remarquables au printemps.

Fleurissement estival
Le jury départemental établit le palmarès départemental du fleurissement après visite des communes candidates. Il établit la sélection des communes qu’il juge susceptibles de concourir à l’échelon régional pour l’obtention d’une première fleur.

Le concours départemental des Maisons Fleuries comprend 3 catégories :
– Fleurissement avec jardin
– Fleurissement des murs, balcons et façades
– Fleurissement de cours et jardinets (50-70 m²)

Le concours des Activités Loisirs-Tourisme
Le Prix Départemental du Jardinier
Ce prix consacre un travail d’excellente qualité menée sur plusieurs années et distingue plus particulièrement les bénévoles et les agents communaux qui se sont investis de façon exceptionnelle dans le fleurissement de leur commune.

Pour en savoir plus, retrouvez toute l’actualité du fleurissement du département sur notre site « Embellissons la Touraine »