Nous nous sommes retrouvés (à la barrière) par un beau froid sec en terrain lourd….

Après l’échange de vœux, nous avons attaqué les travaux.

Chacun ayant apporté son lot d’arbrisseaux, la haie sera bien fournie. Claude s’est chargé d’acquérir, chez Doussin, deux charmes de 2mètres. La plantation s’est effectuée dans les règles, et la charmille formée en arche avec une structure en osier. Durant les travaux de plantation, les femmes, qui préfèrent les fleurs, se sont retrouvées pour enrichir en fumier le « jardin des dames » et procéder à quelques tailles.

Dans l’action, nous n’avons pas eu froid, ce n’est que pendant la « pose gâteaux » que nous avons ressenti la fraicheur.