Bambusa – famille des Poacées

Ils sont de plus en plus utilisés dans les jardins pour la décoration.

Les utilisations sont nombreuses :

– en touffes solitaires

– en haie

– en bosquet

– en couvre-sol

– en terrasse

– en cour intérieure

– en pot

– en appartement

– en bonsaï

Ils sont décoratifs par leur feuillage, leurs tiges qui peuvent striées, colorées.

Dans leur pays d’origine, ils ont un intérêt économique :

– matériau (constructions légères, pilotis…)

– textile (transformation en pâte à papier en rayonne permet de changer la cellulose du bambou en viscose)

– nourriture (utilisation des pousses de bambou dans la cuisine)

– objets divers (cannes à pêche, instruments de musique)

Chez nous en France, comment les utilise-t-on dans les jardins ?

C’est vrai dans les jardineries, il y a un nombre impressionnant de variétés de bambous… et souvent on ne trouve pas le vendeur adéquate pour nous guider.

Une règle à retenir : il y a deux sortes de bambous.

Les bambous traçants qui envahissent, et les bambous non traçants ou cespiteux, ceux qui conviennent le mieux à nos jardins.

Lorsque vous implanter des bambous, regarder, vérifier l’environnement de votre jardin.

Surtout si vous plantez des phyllostachys, ce sont des bambous traçants.

Sur 50 cm de profondeur, mettre une barrière anti-racine rigide, imputrescible, à la résistance à toute épreuve, en polyéthylène haute densité (PEHD) spécialement conçue pour résister à la pénétration des racines. Poser le film à 50 cm de profondeur, l’enterrer en position oblique, faisant un angle de 15° avec la verticale et placé de telle sorte que le rhizome qui le rencontre modifie sa course et adopte une croissance verticale le long de l’obstacle.

 

Les bambous non traçants :

 

Il est conseillé de planter cette catégorie.

Les fargesias : ils sont originaires du Sud et du Sud-ouest de la Chine.

– fargesia murielae ‘Jumbo’ : hauteur adulte 4 mètres. ce bambou peut être utilisé en haie, en touffe isolée, en pot. En haie, planter tous les 80 cm à 1 m. Laisser monter à 1,5 m. de haut et tailler à cette hauteur tous les ans. Exposition : soleil à mi-ombre. Sol neutre à acide.

– les fargesias nitidas comme fargesia nitida ‘Jiuzhaigou’ : ce bambou peut atteindre 3 à 4 m. de haut. Les feuilles sont fines. La couleur des chaumes varient du vert au rouge. Idéal pour haie ou en isolé.

– fargesia angustissima : atteint 3 à 4 m., il a un port érigé et vigoureux, idéal en isolé ou en grand pot.

Tous les fargesias sont très rustiques jusqu’à – 25°C.

– chusquea culeou : ce bambou chilien est encore rare dans les pépinières. Il est cespiteux, peut monter à 5-6 m. Ce bambou très décoratif est idéal pour planter dans les jardins au bord de mer. Il résiste à -12°C.

– bambusa multiplex ‘Alphonse Karr’ : C’est un très joli bambou qui peut être cultivé en pot, sur un balcon ou une véranda. Il résiste à – 8°C. A rentrer par grands froids. C’est un bambou non traçant.

Dans les bambous traçants, le phyllostachys nigra boryana (appelé bambou noir). Celui-ci fait une exception, il est peu traçant donc on peut le planter en touffe dans le jardin.

En résumé : introduisez dans votre jardin les fargesias aux nombreuses espèces, maintenant il y a du choix.