LE SEMIS DE BETTERAVE

La betterave est un légume facile à vivre, rempli d’énergie et de saveur. Ne cherchez pas à innover en matière de variétés. Les hybrides sont souvent insipides. Choisissez la classique « Globe de Détroit » ou la « Plate d’Egypte » pour une récolte d’été et l’énorme « Crapaudine », pour vos salades d’hiver.

Vous les semez d’avril à juillet dans une terre travaillée en profondeur. Tracez un sillon de 3 cm de profondeur sur la longueur que vous désirez, le but est que vous en ayez suffisamment pour aller jusqu’à la récolte d’hiver. Placez une à une les glomérules tous les 5 cm ( Les semences de betteraves sont nommées « Glomérules » car c’est une sorte d’agglomérat de graines). Recouvrez le sillon de terreau fin ou de terre légère et tassez la terre (plomber) avec le dos du râteau. Lorsque les plants atteignent la hauteur d’un doigt, démariez-les (signifie éclaircir), pour ne laisser que le plus beau pied. Attention il n’est pas nécessaire d’éclaircir trop espacé, car plus il y a de l’espace entre chaque pied, plus la racine devient grosse et elle n’en est pas meilleure au point de vue gustative. Vous pouvez utiliser les plants en surnombre pour boucher les trous éventuels ou même planter en ligne.

Les variétés « Plate d’Egypte » ou « globe de Détroit » se récoltent trois mois après le semis (si le temps le permet) quand elle est grosse comme une balle de tennis. Patientez jusqu’en novembre pour récolter la « Crapaudine » qui est une betterave tardive.

Une manière originale de déguster la betterave d’été est de la râper crue et de l’accompagner de carottes à raison d’une betterave pour 500 g de carottes et quelques pomme de terre cuites de la veille, coupées en rondelles ou en carrés. Cela a un gout inédit de terre et vous ferez le plein de vitamine A.

Essayez les jeunes feuilles de betterave en salade, avec de la roquette et des jeunes pousses d’épinard : c’est fameux ! Cela ressemble à la salade composée appelée « Mesclun ».