Le 14 avril 2014, sur le site Agrocampus Tours-Fondettes (Lycée Agricole), les six Sociétés d’Horticulture de la région Centre et quelques autres associations adhérentes à la SNHF se sont rencontrées et ont échangé leurs pratiques.

Les souhaits des associations :

– Avoir plus d’échanges entre elles.

– La Société Orléanaise souhaiterait connaître les techniques de gestion des adhérents et leur suivi dans le temps (aucune réponse à ce jour).

– Echanges en ce qui concerne les voyages pour éventuellement compléter le nombre de participants.

– Les bourses aux plantes : cahier des charges pour assurer une qualité des végétaux, de présentation et surtout éviter la prolifération des adventices et autres bio agresseurs.

– La demande des municipalités auprès de nos sociétés pour assurer des ateliers jardinage avec les enfants. Nous n’avons pas de formation animateur et titulaire du BAFA. Donc soyons vigilants.

 

En fin de matinée, un responsable de la SNHF, Madame Surmely, remplaça Michel Javoy pour présenter le dispositif d’épidémio-surveillance mis en place sous l’égide du ministère de l’agriculture dans le contexte du plan Ecophyto 2018. Des fiches techniques sont mises à disposition sur le site « Jardinons autrement » accompagnées des moyens de lutte et bio-contrôle. Les objectifs étant :

– de faire prendre conscience des dangers des produits phyto pour l’humain, l’environnement…

– de limiter la quantité de produits phytopharmaceutiques (objectifs : -50% entre 2008 et 2018).

– d’utiliser des produits de bio-contrôle et produits naturels peu préoccupants (pnpp) sinon des méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Depuis 2008, plus de 22% de produits de bio-contrôle et plus de 174% de pnpp et auxiliaires.

Les professionnels doivent suivre une formation de 2 à 4 jours afin d’obtenir le certificat individuel (à ce jour 200 000 professionnels formés).

Pour les amateurs, pas de formation, mais des informations par les vendeurs, les Sociétés d’Horticulture et autres… Il est indispensable d’assurer des informations sur

– la préparation (milieu et technique)

– le dosage

– le stockage

Sur le site www.jardiner-autrement.fr, on trouve 700 pages avec des informations sur les végétaux, sur les diagnostics, sur les fiches techniques des auxiliaires, sur les méthodes de préventions et guérison.