Ateliers 2018

Classé dans : activités | 0

Atelier arbres et arbustes

Cet atelier est animé par Michel Davo, concepteur de l’arboretum de la Martinière à Veigné.

Une réunion par trimestre est programmée, consacrée à des thèmes choisis en concertation avec les participants inscrits.

La première réunion est fixée le samedi 28 avril à 14h30 au siège de la SHOT au jardin botanique de la ville de Tours

Programme de cette journée

• Choix des dates des réunions pour l’année en cours

• Choix des thèmes

• Proposition d’une visite dans un jardin réputé

• A la rencontre d’arbres remarquables de la région.

• Proposition pour une conférence

• Visite du jardin botanique et découverte de ses arbres et arbustes

Programme 2018

Une réunion par trimestre.

Proposition de thèmes des ateliers :

• Floraisons : odorantes / floraisons par saison.

• Les feuillages : persistants / caducs.

• Les écorces : les arbres et arbustes à écorces décoratives.

• Les fruits et baies : arbres et arbustes à fruits décoratifs.

• Les sols : arbres et arbustes de terre de bruyère / sur sol calcaire.

• La lumière : arbres et arbustes de pleine lumière / arbres et arbustes qui préfèrent l’ombre.

• Les nouvelles introductions.

• Visites : visite d’une pépinière, visite d’un jardin.

S’inscrire auprès du secrétariat avant le mercredi précédant la sortie : au 02.47.49.26.48 ou par mel : shotfleurissement37@wanadoo.fr

Atelier plantes aromatiques

Lundi 23 avril à 14h30

Etablissement Couratin.

45, route des Vallées à Ballan-Miré

Gourmandise et santé :

culture et utilisation des plantes aromatiques.

Animé par Frédéric Couratin, horticulteur à Ballan-Miré

 

Atelier pivoines et hortensias

Animé par Gilbert Flabeau, ancien responsable des collections végétales de la ville de Tours.

Samedi 21 avril – 14h30

Rendez-vous devant la grande serre du jardin botanique

Visite de la collection de pivoines au jardin botanique de Tours.

16h30, boissons chaudes offertes au local de la Shot, puis visite de notre bibliothèque.

 

Lundi 7 mai

Sortie au festival de jardins de Chaumont

Visite de l’arboretum d’Orchaise et de sa collection de pivoines

Samedi 23 juin

Visite chez un producteur d’hortensias à Sainte Gemmes/Loire (49).

Visite de Terra-Botanica à Angers

 

Commission logistique

Fête des roses à CHEDIGNY les 26 mai et 27 mai

Art floral fête des roses, préparation

Vendredi 26 mai à 20 h.30

Chez Michel Lecomte

La Pommeraie

Loches

Inscription avant le 21 mai

Tél : 06 30 39 84 55 ou 02 47 59 05 21

 

Pour les adhérents qui souhaiteraient emporter une composition personnelle, participation : 8 €, non adhérent : 10 €.

Comme l’année dernière, l’atelier d’art floral aura lieu le dimanche après-midi de 15h00 à 17h00 environ.

Le stand sera installé le samedi matin à partir de 8h pour être prêt à 10h. Il sera situé comme d’habitude dans la cour de l’école.

Nous comptons sur quelques bonnes volontés pour cette installation, ainsi que pour tenir le stand, le samedi et le dimanche.

Pour tous renseignements, contact : 02 47 59 05 21.

A l’avance, merci aux bénévoles de l’association.

 

Actualités Val de l’indre

Samedi 3 mars, rendez-vous à 14h devant la Mairie de Esvres-sur-Indre pour se rendre au hameau de La Roche chez M. Bourdila pour tailler les rosiers. Venir avec sécateurs, gants, tenue chaude et imperméable…

En juillet, M. Rousseau nous ouvrira son potager.

• Une journée découverte en vallée de l’Indre : embellissement d’une collectivité, découverte d’un jardin privé, d’une cressonnière. (annonce dans le prochain bulletin d’avril).

• Une réflexion sur l’organisation du concours des maisons fleuries, un refaçonnage et une nouvelle appellation seront étudiés à partir de janvier 2018. Toutes les idées, propositions sont les bienvenues. (envoyer un mel, un message sur notre site…)

De même un travail de communication sur l’embellissement du val de l’Indre s’impose. Il est indispensable de mettre à l’honneur, faire connaître le travail de chaque commune pour embellir et rendre les espaces de vie agréables pour les habitants et les touristes. Des plaquettes touristiques, des circuits pourraient initier la découverte de cette vallée et faire connaître ce dynamisme collégial.

Villes et Villages fleuris

Classé dans : fleurissement | 0

 

LE FLEURISSEMENT  

 « Le paysage est une structure essentielle des villes ».

(Jean-Marc Bouillon, président de la Fédération Française du Paysage).

Le fleurissement, l’embellissement des villes depuis plus de 50 ans, ont assuré les décors urbains, ont amélioré la qualité du cadre de vie. Les aménagements paysagers répondent à des problématiques économiques, climatiques, écologiques, sociaux.

Aujourd’hui, le premier souci est l’eau. Conservons l’eau de pluie grâce à des sols perméables. Les sols urbains doivent s’ouvrir pour favoriser l’infiltration des eaux.

L’herbe, le gazon reviennent avec des tontes équilibrées permettant de maintenir une biodiversité, des écosystèmes et fixer l’eau de pluie.

La végétation fait baisser les températures des ilots de chaleur urbains. Un arbre qui pompe 0,5 tonne d’eau par jour en évapore 70%, ce qui diminue les températures et réduit l’asséchement de l’air.

En fait, arrêtons de minéraliser à outrance pour des soucis d’économie d’entretien et donc de main-d’œuvre. Le zéro phyto en zone JEVI (Jardins Espaces Végétalisés Infrastructures) a bien accentué le phénomène du tout minéral. Les solutions faciles citées ci-dessus sont à court terme. Par contre à long terme, les effets sont dramatiques pour les milieux vivants où l’homme est intégré, avec des coûts de gestion, d’entretien extrêmement élevés.

Agissons en « bon père de famille ». Etablissons une gestion de nos espaces sur du long terme. La nature est un excellent remède pour favoriser l’infiltration des eaux et la diminution des températures urbaines.

La réunion technique du 29 janvier prochain, dont le thème est « le végétal, un patrimoine à transmettre », avec pour fil conducteur le maintien de ce patrimoine vert sous toutes ses formes. Les buis de bordure Buxus sempervirens sont bien menacés.

La pyrale du buis oblige à multiplier les traitements de biocontrôle à base de Bacillus thuringiensis et les maladies cryptogamiques dues à Cylindrocladium buxicola et Volutella buxi n’ont pas de traitements efficaces.

Un essai avec un parasitoïde, Trichogramma dont la femelle pond dans les œufs de pyrale n’est pas encore très probant.

Comment conserver le dessin des broderies et des massifs ?

– Les Ilex crenata sont peu intéressants car sensibles au calcaire.

Buxus microphylla Faulkner’ (origine japonaise) semble plus résistant mais le feuillage est moins fin, la pousse importante donc des tailles plus nombreuses.

Euonymus japonicus ‘microphyllus’ (fusain nain) appelé Pulchellus serait très intéressant mais en le tenant en taille très basse.

M. Friot

C Bussereau