Le Phytolaque ou Raisin d’Amérique

Le Phytolaque ou Raisin d’Amérique
(Phytolacca americana) (= P. decandra) Phytolaccaceaeraisin-d-amerique-visoflora-173641

Plante invasive et toxique, plante à éliminer

C’est une grande plante vivace herbacée (1m. à 1,60 m.) qui pousse dans les champs, décombres et endroits incultes. Les feuilles et les fruits sont portés sur le même pied assez longtemps de juin à novembre. En fin de saison, toutes les parties aériennes se chargent de pigments rouges et la plante acquiert un aspect décoratif parfois recherché dans les jardins.
Disposés en grappes, les fruits sont charnus et marqués d’une dizaine de côtes ; d’abord verts, ils rougissent rapidement et sont violet-noir à maturité.
La plante disparaît l’hiver et repousse chaque printemps. La racine est très grosse, de la taille d’une grosse carotte blanche, et pivotante.
La plante est toxique (le racines et les graines). Les baies crues du raisin d’Amérique peuvent provoquer chez les jeunes enfants de graves intoxications.
Le Phytolaque est une plante invasive à éradiquer.
Cette plante fut importée d’Amérique il y a deux siècles, car le jus pourpre de ces fruits (baies) servait souvent à colorer le vin et les sucreries. Il n’est plus utilisé actuellement.
Le gros problème qui se pose actuellement est que le Phytolaque s’est propagé partout dans les jardins et les endroits non cultivés.
Il nuit à la biodiversité et est devenu un colonisateur.
Le conseil que l’on peut donner, c’est de le détruire, arracher sa grosse racine. Il se ressème très vite et grossit chaque année, même si la partie aérienne disparaît l’hiver.
Il est vrai que la plante est belle et que l’on peut l’utiliser en art floral. S’abstenir de la garder dans le jardin, c’est éviter sa dissémination.
Dans la forêt de Fontainebleau, le Phytolaque a conquis beaucoup de zones. Il y a des séries d’arrachage pour le stoppper.

phytolaque-yj-2-r1