Société d'Horticulture de Touraine
Histoire – Origine

Le dahlia est originaire d’Amérique centrale et plus particulièrement du Mexique. Déjà, sous ses noms indiens, Acocotli et Chichipatli, Francisco Hernandez, médecin du roi Philippe II, le décrit et le figure, en 1651, dans son ouvrage sur les plantes de la nouvelle Espagne.

L’introduction en France a lieu en 1712. Plusieurs souches furent envoyées de Mexico. En 1830, 454 cultivars étaient catalogués par les frères Jacquin. Désirant encourager la culture du dahlia et en faire connaître les variétés au public, la Société Royale d’Horticulture de Paris ouvrit du 25 au 29 septembre 1838, une exposition spécialement consacrée à cette plante.

En 1836, le Registre Annuel du Dahlia publié en Angleterre, mentionne 700 variétés.

De nombreuses espèces venues d’Amérique centrale furent croisées et donnèrent différentes catégories.

Aujourd’hui le dahlia est devenu une plante populaire aux différentes utilisations.

Classification du dahlia

Une classification internationale des dahlias a été établie en fonction de l’aspect des fleurs :

• dahlias à fleurs simples : un seul groupe de pétales autour du disque central.

• dahlias à fleurs d’anémone : ne dépassent pas 50 cm de hauteur. Pétales volumineux en couronnes.

• dahlias à collerettes : un seul pourtour de pétales autour de pétales beaucoup plus petits.

• dahlias pivoines : assez rares, dits “semi-doubles”. Deux ou trois rangées de pétales autour d’un large disque central.

• dahlias décoratifs : pétales souvent enroulés en spirales, grandes fleurs doubles sans disque.

• dahlias balles : ils sont nains ou peuvent atteindre un mètre. En forme de petits pompons ou de petits cactus. Bords des pétales enroulés.

• dahlias pompons : on les appelle “nids d’abeille”. Remarquables en bouquets. Pétales semi-tubulaires très courts, gaufrés.

• dahlias cactus : pétales rayonnants sans disque, enroulés sur euxmêmes, longs et étroits.

• dahlias semi-cactus ou cactus hybrides : les mêmes mais les pétales sont moins grands, plis larges incurvés.

• dahlias divers : cette classe regroupe les isolés, les simples étoilés, les laciniés.

Conseils de culture

Préparation du sol : le sol où l’on se propose de cultiver les dahlias doit avoir subi un labour ou bêchage profond à l’automne, puis un griffage profond au printemps. Le dahlia s’adapte dans tous les sols, mêmes calcaires. Il est gourmand. il aime un apport de matière organique bien décomposé et d’engrais naturel (phosphore et potasse).

Tuteurage : à la suite de la préparation du sol, il est recommandé de placer les tuteurs avant de planter (bois peint, fer à béton, tuteurs à dahlia du commerce).

Distance de plantation :

• de 0,80 à 1,20 m. sur le rang pour les dahlias cactus et décoratifs à grandes fleurs.

• de 0,80 à 1 m. pour les grands dahlias à collerettes, les lilliputs et les balles.

• de 0,50 à 0,60 m. pour les dahlias nains et demi-nains à grandes fleurs.

• de 0,30 à 0,40 m. pour les dahlias nains ou simples et Top Mix.

Plantation des tubercules : la plantation des tubercules au repos n’offre aucune difficulté d’exécution. Il suffit de placer ceux-ci à proximité du tuteur en les recouvrant de 10 à 15 cm de terre. Conserver une cuvette pour les premiers arrosages. Lorsque la touffe est forte, il est conseillé de diviser le tubercule.

Epoque de plantation : l’époque de plantation se situe entre le 15 avril et le 10 mai en pleine terre.

Paillage et arrosage : durant l’été, le dahlia a besoin de nombreux arrosages. Un paillage permet de garder la fraîcheur et limiter l’arrosage.

Tuteurage : beaucoup de dahlias ont un grand développement, c’est pourquoi les tuteurs devront être enfoncés de 50 à 60 cm dans le sol. Les tiges seront attachées au tuteur avec du raphia au fur et à mesure de leur croissance.

Pincement : la plante est pincée au-dessus de la troisième ou quatrième feuille bien développée, jusqu’à l’ébourgeonnage.

Ébourgeonnage : après pincement, lorsque les branches présentent un bouton terminal et deux boutons secondaires d’accompagnement ou ailerons, supprimer ces deux boutons au profit du bouton central, lorsque les tissus sont encore tendres. A ce moment, l’enlèvement se fait aisément à l’ongle.

Emploi des dahlias. Bien sûr les dahlias peuvent être employés à de multiples usages.

Pour avoir une floraison continue des dahlias, la suppression des fleurs fanées est impérative.

Pour les dahlias cactus et décoratifs qui dépassent 1 m. de hauteur, on utilise ses fleurs pour la fleur coupée. Il en est de même pour les dahlias pompons et semicactus.

Les dahlias nains, ne dépassant pas 60 cm. seront utilisés en massifs avec les plantes annuelles ou les plantes vivaces.

A l’automne, début novembre, on procède à l’arrachage des tubercules qui seront entreposés en cave à l’abri du gel.

Jardins de France – mars 1988

 

Fermer le menu
×
×

Panier