Merveilles de Madère

 

Mardi 15 mai

Départ à 7h de Tours via Orly – Porto – Funchal. Arrivée à 17h20 à Funchal, 16h20 heure locale. Transfert à Machico à notre hôtel (22 km de Funchal).
A Machico, le groupe prend possession de l’hôtel de 10 étages (Hôtel Dom Pedro) avec vue sur la mer, la plage et la montagne.

Mercredi 16 mai

Le matin à Funchal, visite de Quinta da Boa Vista, le spécialiste des orchidées de l’île.


C’est Patrick Garton qui nous accueille dans son ombrière où il collectionne toute une gamme d’orchidées exotiques et botaniques. Les orchidées (Cattleyas, Cymbidiums, Paphiopedilums, Dendrobiums…) nous
fascinent, nos yeux ne sont pas assez grands… heureusement que les appareils photos sont là ! Ensuite, à l’extérieur, des massifs de plantes tropicales avec des aloès d’Afrique du Sud, les broméliacées d’Amérique du sud et les callistemons d’Australie, dépaysement total.

 

 

 

Ensuite à Funchal, visite du village hôtel du Jardin Pestana. Dans une ambiance tropicale, nous rentrons dans le parc de l’hôtel dont les bâtiments conservent le style architectural de l’ile.
Parmi les plantes, on rencontre des euphorbes géantes, des passiflores, sennas, hibiscus, platyceriums, plumbagos, solandras, cordylines, streptosolens, callistemons, thumbergias, aloès, crinums et des
aristoloches.

Après le repas de midi en ville, visite de la Quinta de Bela Vista. Ce parc est planté d’arbres exotiques en majorité et Agathis robusta d’Australie, les philodendrons aux fruits exquis, les palmiers, les
hibiscus, les feijoas, les fougères arborescentes et les frangipaniers.

Ensuite, accès à l’église Notre-Dame du Mont qui abrite le tombeau de Charles 1er, dernier empereur d’Autriche mort en 1922.
Puis, attraction avec les chars d’osier appelé “toboggan”. 8 personnes du groupe ont essayé le panier d’osier. Il y eut du frisson, du suspense dans cette descente vertigineuse de 2 km. Les paniers sont maintenus
par deux hommes guidés avec des cordes. Quelle descente ! Sensation garantie.

Jeudi 17 mai

Tour de l’Est – Santana – roseraie de la Quinta do Arco. Avant que les nuages n’arrivent sur la montagne, notre autocar aborde l’ascension du “Pico do Ariero” à une altitude de 1810 m. Arrivé à l’observatoire, un panorama idyllique s’affiche devant nous. Le ciel est bleu, les montagnes se dessinent dans le paysage. Autours de nous on rencontre des plantes typiquement madériennes : bruyères en arbre, giroflées de dère, géranium de Madère, renoncules de Madère. Du sommet partent les différents chemin de randonnées. Ensuite descente vers le parc forestier des Quemadas. On s’arrêtera au poste aquatique de Ribeiro Frio. Cette halte nous permet d’accéder aux cascades. Parmi les plantes, les vipérines (Echium fastuosum), le chrysanthème sauvage (Argyranthemum pinnatifidum), le persil de Madère (Melanoselinum decipiens), le laurier royal ou Acajou de Madère (Persea indica) et des rhododendrons géants. 

Ensuite, nous continuons notre route dans la montagne pour voir les bruyères en arbre (Erica arborea). Après un arrêt, on découvre le Cade de Madère, oxycèdre (Juniperus cedrus).
Découverte du village de Santa avec ses curieuses petites maisons au toit de chaume . Elles sont ornées de jardins avec des proteas.
Après le repas, visite de la roseraie où il y a beaucoup d’espèces et de variétés intéressantes, mais l’entretien laisse à désirer.
En soirée, visite d’une rhumerie. La canne à sucre arrive par camion pour être traitée pour la distillation. Pour fabriquer 1 litre de rhum à 50°C, il faut 12 kg de canne à sucre.

Vendredi 18 mai

Le matin c’est la visite du marché très prisé de Funchal. Les étals sont garnis de petites bananes sucrées, avocats, fruits de la passion, papayes, mangues, anones, fruits du philodendron, chayottes ou christophines. Il y a aussi les légumes avec manioc, patate douce, ignames… Et le fameux marché aux poissons qui nous frappe par ces monceaux de thon et de poissons divers. Sans oublier le marché aux fleurs avec ces plantes tropicales étranges.


En fin de matinée, visite du Musée da Quinta das Cruzes. Arrive midi, c’est l’heure pour une dégustation du vin de Madère à la cave Pereira d’Oliveira : très doux(Malvoisie), doux (Boal), demi-sec (Sercial), sec (Verdelho). C’est parfait nous n’avons pas à prendre le volant !

Après le repas, visite du jardin botanique de Funchal. Situé à 300 m. d’altitude, ce jardin botanique a été créé en 1960 à partir d’un parc privé. Beau parc avec ses fontaines, grottes, volière et les belvédères qui offrent une vue panoramique. De nombreuses plantes tropicales y ont été ajoutées. Plus bas sur les terrasses, des espaces sont dédiés entre autre, à la végétation côtière de l’île de Madère. Plus loin, on peut voir des collections de plantes succulentes (aux organes riches en eau) et des palmiers du monde entier.

En fin d’après-midi : visite du jardin do Lago avec ses dragonniers (Dracaena draco), ses palmiers, ses thunbergia grandiflora aux fleurs bleu pastel, ses strelitzia (oiseau du Paradis), les tulipiers du Gabon (Spathodea campanulata) de la famille des Bignoniacées.

Samedi 19 mai – Tour de l’ouest (170 km)

Après un arrêt, avec un point de vue exceptionnel sur Ribeira Brava pour découvrir l’église garnie de fleurs naturelles blanches. Après un petit tour en bord de mer, promenade dans une bananeraie. Puis le bus nous mène vers le plateau de Paul da Serra à 1400 m. d’altitude. On aperçoit dans la brume les fougères épiphytes qui s’accrochent sur les troncs des arbres., ainsi que les bruyères en arbre.
Parfois nous voyons quelques vaches sur les bords de route.


Nous arrivons aux piscines naturelles creusées dans la lave, dans le village de Porto Moniz. Avec le bus, nous emprunterons la route de corniche, étroite, taillée dans la roche et à pic au-dessus de la mer pour regagner le village de São Vicente où nous déjeunerons. Après le repas, arrêt à la sortie de São Vicente pour voir le cimetière, l’église et le jardin des plantes indigènes.
Nous remontons vers le col d’Encumeada à 1007 m. où, par temps clair, on peut voir les deux versants de l’île. Retour à l’hôtel.

Dimanche 20 mai

Nous reprenons la route de la montagne pour aller à Eira do Serrado (1094 m.) avec une promenade à pied pour grimper jusqu’au point de vue. Toujours des vipérines de Madère (Echium fastuosum).
Retour au port de pêche de Câmara de Lobos, visite libre. Dégustation de punch. Après le déjeuner, visite du jardin tropical Monte Palace. Le jardin est situé à environ 500 m. d’altitude en dessous de l’église de Monte Palace,
Aujourd’hui, ce parc est le siège de la fondation Berardo qui se consacre, entre autre, à la protection de l’environnement.

Ce jardin comporte un jardin japonais, une collection de cèdres, lauriers des canaries, des fougères et une collection de cycadacées (cycas, zamias et encephalartos).
Dans ce parc, il y avait aussi une collection de sculptures contemporaines du Zimbabwé.

Lundi 22 mai

Le matin, parcours pédestre sur les hauts de Funchal, dans une levada (6 km). Le groupe a pu contempler les différentes plantes exotiques et indigènes qui se naturalisent.
Tout d’abord les agapanthes blanches et bleues qui forment des colonies, puis les watsonias roses, blancs et oranges en touffes avec des tiges ressemblant à des glaïeuls. Ces plantes sont originaires d’Afrique du Sud, les arums d’Ethiopie.
En fin de matinée, ce sera la visite des jardins Palheiro Gardens. Ce parc est connu sous le nom de jardin de Blandy à 600 m. d’altitude. Les plantes, originaires d’Afrique du Sud, d’Australie et de Nouvelle Zélande, sont particulièrement bien représentées.
Un paysagiste français a dessiné le jardin caché et le jardin de la Dame, il y a près de 2 siècles.
En 1885, une famille anglaise, les Blandy des négociants en vin, acquière la propriété et lui donne le style paysager anglais qui imite la nature. Une allée de camélias conduit à la villa de style colonial encadrée de buissons de protées.

Après le repas de midi, comme tous les jours composés de poissons, découverte du jardin de la Quinta Splendida. Ce jardin de 3 ha, situé dans l’hôtel, recèle de nombreuses plantes. Des plantes tropicales utilisées dans nos jardins (datura, cannas, iochroma, hibiscus, bougainvilliers, musas…) décorent parfaitement les abords de l’hôtel.

Mardi 22 mai

Matinée libre, chacun a parcouru le village de Machico pour faire ses achats.
Après le repas, départ pour l’aéroport de Funchal pour arriver à Paris à 22h50. Un bus nous ramena à Tours vers 2h du matin.