Société d'Horticulture de Touraine

Famille des Bégoniacées

Cette plante est dédiée à Michel Bégon, gouverneur français de Saint Domingue et protecteur de la botanique au XVIIème siècle.
Très important genre comprenant 900 espèces de plantes herbacées, charnues, bulbeuses, acaules, dressées ou étalées, arbustives et parfois sarmenteuses. Elles habitent, pour la plupart, l’Amérique tropicale et subtropicale. Tous sont vivaces dans les pays tropicaux.
Le genre bégonia est très vaste, on parlera seulement des bégonias à massif utilisés par les particuliers ou les collectivités.
Ces bégonias annuels proviennent de deux espèces : Begonia semperflorens et Begonia schmidtiana, originaires du Brésil.
Le Bégonia semperflorens se présente sous l’aspect d’une petite plante d’une trentaine de centimètres de hauteur, touffue et très décorative par son feuillage nuancé de rouge et de bronze. Ses nombreuses tiges herbacées, charnues et dressées, portent des feuilles assez grandes, arrondies et luisantes. Leur pétiole est court.
L’été apparaissent, en grande quantité, des fleurs blanches ou rosées.


Le Bégonia schmidtiana est une espèce plus petite (25 cm.). Ses tiges également très ramifiées, sont vertes légèrement rougeâtres et poilues. Les feuilles petites aux bords dentelés, sont vertes brillantes sur le dessus et rougeâtres, bordées de vert en dessous.
Les fleurs sont rosée-blanches à l’intérieur.
Par les nombreuses hybridations entre ces deux espèces et les mutations, des coloris rouges ont été obtenus.
L’espèce Begonia schmidtiana a donné une race nommé Begonia gracilis.
Des hybridations ont été obtenues : Bégonia hybride F1.
On trouve maintenant de nombreux cultivars : série Olympia, série Cocktail, série Coco.


Multiplication :
Semer en surface en début de printemps à 21°C’ on peut mélanger les raines très fines avec du sable fin pour une germination régulière (1 g de semences = 45 000 graines). Ce mode de multiplication est réservé aux professionnels de l’horticulture.

Usages des bégonias pour le fleurissement :
Les bégonias de type gracilis et semperflorens gèlent l’hiver. Donc ils doivent être remplacés chaque année.
Ces bégonias qui se plantent à partir du 15 mai, ont de nombreux avantages pour les particuliers et les collectivités.
– floraison continue de mai à octobre sans interruption.
– pas de fleurs fanées à enlever.
– coloris allant du blanc en passant par les roses jusqu’au rouge foncé et feuillages variés.
– utilisation en pots, jardinières, plates-bandes, massifs et mosaïculture.
– exposition de la mi-ombre au soleil.
Conseils de culture :
Les bégonias à massifs dont la hauteur varient de 15 à 35 cm se plantent à partir du 15 mai. Les bégonias aiment une terre riche en humus.
L’été un paillage est conseillé pour réduire les arrosages et la prolifération des adventices.
Depuis une décennie, l’arrivée de la diversité des plantes vivaces a réduit l’utilisation des bégonias dans le souci de ne pas remplacer chaque année ces plantes annuelles qui gèlent en hiver.
Le choix des plantes vivaces doit être réfléchi pour avoir un échelonnement des floraisons, de plus, certaines vivaces ont tendance à étouffer les plus fragiles,
certaines ne se développent pas. En été, quelques touches de bégonias peuvent apporter une tache de couleur dans un massif de vivaces.
*Le bégonia tubéreux fera l’objet d’un prochain article.

Fermer le menu
×
×

Panier