Le clérodendron –  trichitomium thumb 

Le Clerodendron  est un arbuste peu connu, qui mérite sa place dans nos jardins. Sa floraison est blanche et  odorante en été et ses fruits sont bleu-violet en automne.
Originaire de Chine orientale et du Japon, où il fut découvert par le botaniste suédois Thumberg vers 1780, l’espèce est cultivée en Europe depuis 1880 environ. En France, cet arbuste peut atteindre 2 à 3 m, dressé et touffu, à branches très fortes, duveteuses quand elles sont jeunes, et d’aspect assez terne, sauf à partir d’août / septembre, alors, il se couvre de fleurs odorantes blanches, à calice rougeâtre et devient très décoratif un mois plus tard par ses fruits d’un bleu de porcelaine avec un calice persistant devenu rouge cramoisi.

Sol : il s’adapte à la plupart des sols (éviter les sols trop calcaires pH 6,5 à 7)

Exposition : abriter des vents froids. Résiste jusqu’à -15 à -17°C

Il peut souffrir des gelées tardives mais repart facilement. Il existe la variété ‘Fargesii’. Cette variété est plus résistante au froid mais les fruits sont moins colorés.

 

 

 

 

 

 

On peut aussi trouver une autre espèce de clérodendron nommé « Clerodendron bengei stend. ». Cette variété originaire du nord de la Chine est souvent cultivée dans les jardins.
La floraison est rose superbe, mais attention, cette espèce drageonne beaucoup.

Bibliographie :
Arbustes d’Europe occidentale de Jacques Brosse. Édition Bordas.
Arbustes et arbrisseaux de nos jardins de Ch. Testu. Édition La Maison rustique.