Scaroles amères

scarole

Souvent au début de l’automne il n’est pas rare que les premières scaroles soient amères. Ce sont des chicorées du genre chicorum.

Cela peut être dû à plusieurs raisons :

  • L’amertume provient d’une végétation insuffisamment soutenue en culture.Ces scaroles doivent pousser assez rapidement et sans les à-coups provoqués par un excès de chaleur ou une insuffisance d’eau qui d’ailleurs, est souvent le cas, il faut un terrain suffisamment amendé en matière organiques. Si possible, enfouir chaque année, au moment du bêchage ou du labour du fumier bien décomposé ou du vieux compost maison.
  • L’amertume peut aussi provenir d’un blanchiment incomplet des salades. Il peut s’effectuer de deux manières. Rassembler les feuilles les unes contre les autres et les attacher avec un lien de ficelle ou du raphia. La seconde méthode consiste à retourner une cloche opaque, ou un pot de terre cuite, ou autre nouveauté, un cône en plastique noir, sur le cœur de chaque scarole. Les feuilles centrales ainsi protégées de la lumière vont blanchir, devenir plus douces et plus tendres. Cette mise à l’obscurité s’effectue dix à quinze jours avant la date présumée de la récolte. Elle ne doit intervenir que lorsque les salades sont bien sèches, indemnes de rosée sinon elles ont toutes les chances de pourrir. Echelonner cette préparation pour obtenir des scaroles qui seront bonnes à être récoltées au fur et à mesure de vos besoins.